Chercheurs de silence : un ermite au Sénégal

https://youtu.be/hXBzZ65e66g




A découvrir ! 



"Propos d'Altitude" (ou Etincelles V)

de Fr. François Cassingena-Trevedy

paru le 2 novembre

Partagez cette page

Oublier ses soucis... Pas si évident !

« Je dois me détacher de ce à quoi je m'étais accroché. Tant que je considère un événement comme une perte, je suis malheureux. Mais dès que je réalise que la vie désintéressée et la mort sont des libertés qu'on acquiert, une paix profonde se répand dans mon esprit. » Rabindranath Tagore


Tagore savait que quand on s'accroche trop fort à quelque chose, on limite sa faculté de réagir. Quand on désire quelque chose trop ardemment, on en devient prisonnier, on a les mains liées. Au contraire, lâcher prise procure une liberté intérieure.


Lâcher prise peut être très difficile, c'est un art qui n'échoit spontanément à personne. Un art, ça s'apprend et cet apprentissage n'est en aucune façon aisé, même pour les jeunes. Cela peut sembler bizarre qu'il faille faire un effort pour acquérir l'insouciance. Notez que ce n'est pas un acte, mais un abandon. Mais c'est là la difficulté, c'est là tout l'art : exercer l'acte d'abandon.


Je souhaite précisément cet art aux gens qui sont très affairés à acquérir, à posséder. Il consiste tout simplement à ne pas intervenir, à laisser faire. Ce qui demande de la ténacité, de l'obstination ne sera pas bien fait. Ce qui se passe naturellement laisse la personne concernée plus à l'aise. Celui qui réagit ainsi ne s'en mordra pas les doigts, mais laissera cet événement fondre sous la dent. Puis, il s'en réjouira !


Frère Bénédictin Anselm Grün (1945- ….),

Moine cellérier (directeur financier et le chef du personnel) de l'Abbaye bénédictine de Münsterschwarzach en Allemagne depuis l'âge de 19 ans et écrivain à succès.


07.05.2020 14:14