2ème dimanche de Pâques

Charles Tournemire, Office de Quasimodo par Todd Wilson aux grandes orgues de la Cathédrale de Chartres

Graduel

Alléluia, In die resurrectionis de J.-M. Haydn.

Alleluia

Sur l'alléluia, Post dies octo

Offertoire

Angelus Domini descendit de caelo de Giovanni Gabrieli par l'ensemble Voces8

Mitte manunm tuam de James Mac Millan par l'esemble The Sixteen

Méditation sur Mc 16, 1-8

proposée par Ariane D.

 

Cliquez sur : 

https://drive.google.com/file/d/1EGpoysCu2IZD4P1RA94MlfGB4I7nWFYt/view?usp=sharing

Exultet, Annonce de la Résurrection par le Fr. Pascal

Samedi Saint

le Grand Silence

 L'heure de la Résurrection La Vierge était absolument certaine de la résurrection de son Fils puisqu'il l'avait si ouvertement prédite ; mais elle en ignorait l'heure qui, en effet, ne se trouve nulle part déterminée. Elle passa donc la nuit du Grand Samedi, qui lui parut bien longue, à réfléchir sur l'heure possible de la résurrection. Sachant que David a plus que les autres Prophètes, parlé de la Passion du Christ, elle parcourut le psautier, mais n'y trouva nulle indication de l'heure.

Cependant, au psaume 56, David, parlant en la personne du Père à son Fils, dit : « Eveille-toi, ma gloire, éveille-toi ma harpe et ma cithare. » Et le Fils répondit : « Je m'éveillerai à l'aurore… » Quand la Vierge Marie sut l'heure de la résurrection, je vous laisse penser avec quel empressement elle se leva pour voir si l'aurore venait. Elle constata que non et acheva le psautier.

Puis elle voulut s'assurer si d'autres Prophètes n'avaient pas mentionné l'heure de la résurrection et elle trouva au chapitre six d'Osée ce texte : « Après deux jours il nous rendra la vie, le troisième jour il nous relèvera et nous vivrons en sa présence. Appliquons-nous à connaître le Seigneur, sa venue est certaine comme l'aurore. »

L'heure de la Résurrection La Vierge se leva et dit : « Ces témoins de l'heure où mon Fils doit ressusciter me suffisent… » puis elle regarda par la fenêtre et vit que l'aurore commençait à poindre. Sa joie fut grande : « Mon Fils va ressusciter », dit-elle. Puis, fléchissant les genoux, elle pria « Réveille-toi, sois devant moi et regarde, et toi, Seigneur Dieu Sabaoth, réveille-toi. » Et, aussitôt, le Christ lui envoya l'ange Gabriel disant : « Toi qui as annoncé à ma Mère l'incarnation du Verbe, annonce-lui sa résurrection. »

Aussitôt l'Ange vola vers la Vierge et lui dit « Reine du ciel, réjouis-toi, car celui que tu as mérité de porter dans ton sein est ressuscité comme il l'a dit. » Et le Christ salua sa Mère en disant : « La paix soit avec toi… » Et Marie dit à son Fils : « Jusqu'ici, mon Fils, je rendais mon culte le samedi, pour honorer le saint repos après la création du monde ; désormais, ce sera le dimanche, en mémoire de ta résurrection , de ton repos et de ta gloire. » Et le Christ approuva.

L'heure de la Résurrection Le Christ raconta à Marie ce qu'il avait fait aux enfers, comment il avait enchaîné Satan, et présenta à sa Mère les patriarches qu'il en avait ramenés. Et tous la saluèrent d'une inclination profonde. Je vous laisse à penser quels furent les sentiments d'Adam et d'Eve lorsqu'ils dirent à la Vierge Marie : « Bénie sois-tu notre fille et notre Dame, toi dont parlait le Seigneur lorsqu'il dit au serpent : je mettrai une hostilité entre toi et la femme. » Eve ajouta : « J'ai fermé par ma faute le paradis, mais toi, pleine de grâce, tu l'as ouvert à nouveau. »

Et chaque Prophète lui disait tour à tour : « J'ai prophétisé de toi ici ou là dans mon livre », puis tous la saluèrent en disant : « Tu es la gloire de Jérusalem, la joie d'Israël et l'honneur de notre peuple. » Et la Vierge leur rendit leur salut par ces mots : « Vous êtes une race élue, un sacerdoce royal, une nation sainte, un peuple que Dieu s'est acquis pour annoncer les louanges de celui qui vous a appelés des ténèbres à son admirable lumière. » Et les anges chantèrent à nouveau : « Reine du ciel, réjouis-toi. »AMEN. 

texte trouvé sur : www.mariedenazareth.com/3562...

Saint Vincent Ferrier Dominicain espagnol 1357-1418

Vendredi Saint

Christus factus est de Anerio

Jeudi Saint

Chorégraphie sur Jean 13 (Ariane D)

Couchers de soleil dans les Alpes de Haute-Provence

Aujourd'hui, n'endurcissez pas vos coeurs (Ps 94)

 " Veiller sur son coeur, se tenir avec l'intellect dans le coeur, descendre de la tête dans le coeur, tout cela , c'est la même chose. Le coeur de ce travail, c'est l'attention et rester en présence du Seigneur invisible, non pas dans la tête mais dans la poitrine, près du coeur. Quand viendra la chaleur divine, tout cela sera clair pour vous." Théophane le Reclus.

" Il est important de comprendre que la prière est toujours un don de Dieu ". Théophane le Reclus.

Proposé par Suzanne S.